Page d'accueil English Flux RSS
Page d'accueil

Le point de vue d'une représentante du Comité de Programmation Leader

Le Comité de Programmation Leader est l'organe qui pilote le Programme Leader du Pays des Mauges. A ce titre il décide d'accorder ou non les financements. Il est composé d'élus et de socio-professionels représentant l'ensemble du territoire.

Le dynamisme du territoire vu de l'intérieur

Marietta Chevrolier (Copier)
Marietta CHEVROLLIER, socio-professionnelle du Comité de Programmation Leader

Mme Chevrollier, vous faites partie du Comité de Programmation Leader depuis 2008, qui est composé d'une part d'élus et d'autre part de socio-professionnels. Vous représentez le monde des socio-professionnels au sein de ce Comité, puisque vous endossez le titre de présidente du Centre Social Èvre et Mauges sur le Centre Mauges. Vous avez participé activement aux réunions de programmation Leader 2007-2013. L'heure est aujourd'hui au bilan.

Pour mémoire, la stratégie de développement présentée au titre de Leader correspondait à une volonté commune de l'ensemble des partenaires de favoriser l'accueil et l'intégration durable de nouvelles populations et activités pour une meilleure attractivité du territoire.

Ce partenariat public-privé se retrouve également tout naturellement dans la mise en œuvre du programme et dans la composition du comité de programmation, instance décisionnelle du Groupe d'Action Locale (GAL).

Quelles étaient vos motivations initiales pour faire partie du Comité de Programmation ?

Tout d'abord, je tiens à souligner que je représente en tant qu'administrateur les 5 centres sociaux présents sur le territoire (Beaupréau, Chemillé, La Pommeraye, St-Macaire-en-Mauges et Champtoceaux) et qu'Arnaud Brevet lui représente les Centres en tant que directeur. Les 5 Centres Sociaux travaillent en réseau et nous nous partageons les missions sur le territoire. Les Centres Sociaux sont des instances de veille en ce qui concerne les besoins de la population et sont organisés pour prendre en charge les problématiques de territoire. Au vu de la stratégie à mettre en œuvre, il me semblait essentiel que les Centres Sociaux y soient représentés.

En effet, nous sommes les relais des réalités des demandes du terrain comme par exemple dans les domaines de l'insertion, de la parentalité.

Selon vous, la composition du Comité de Programmation a-t-elle atteint ses finalités ?

Oui, la composition du comité de programmation a été l'occasion de créer un espace de rencontre entre les élus et la société civile. C'est donner l'occasion à l'ensemble des acteurs de se mettre en valeur comme par exemple : la reconnaissance des compétences, confronter les membres du comité de programmation à la diversité des réalités locales, pérenniser une présence, faciliter un apprentissage commun à travers l'écoute et montrer des réalisations.

Quel bilan tirez-vous de cette expérience ?

Ma participation m'a paru importante et intéressante dans une telle démarche stratégique. J'ai fait entendre les voix des associations en lien étroit avec les réalités du terrain. J'en tire un bilan positif au service d'une dynamique globale de Pays. En effet, j'ai pris part à des projets telle que l'étude sur le schéma des mobilités, où les centres sociaux sont évidemment moteurs dans ce domaine, le croisement de nos démarches sont des forces pour mener à bien nos projets de territoire.

En quelques mots, comment qualifiez-vous le programme Leader ?

Des projets innovants pour un développement territorial.

Pensez-vous qu'un tel programme dynamise le territoire des Mauges ?

Oui, il dynamise un territoire à travers la mise en place de projets innovants avec tout de même ses limites. En effet, le domaine de recherche de financement se complexifie avec des conditions et des critères d'éligibilité de plus en plus serrés. Cette nuance rend les dossiers plus difficiles à défendre.


creation site internet collectivite