Page d'accueil English Flux RSS
Page d'accueil

L'introduction des produits locaux dans la restauration collective avec l'antenne Mauges de la Chambre d'Agriculture de Maine-et-Loire

La Chambre d'agriculture de Maine-et-Loire accompagne :
- les démarches territoriales d'introduction des produits locaux dans la restauration collective.
- La réalisation de schémas de développement des circuits alimentaires de proximité.
Ces démarches sont soutenues par la Région Pays de la Loire pour les schémas de développement des circuits de proximité sur Montrevault communauté et la communauté de communes Centre Mauges et par le programme LEADER dans le cadre du Plan Climat Territorial.

Favoriser les circuits alimentaires courts

Vincent BOUDET
Vincent BOUDET, conseiller en développement territorial à la Chambre d'Agriculture de Maine-et-Loire - Antenne Mauges


À quels besoins répond cette démarche ?

L'engouement croissant pour les circuits alimentaires de proximité est de plus en plus visible sur les territoires et en particulier sur les Mauges :

  • accompagnement de collectivités dans l'introduction des produits locaux et/ou biologiques en restauration collective,
  • mise en place de magasin de producteurs,
  • abattoir de proximité,
  • réalisation de marché de Producteurs de Pays….

À l'heure actuelle, cet engouement est difficile à quantifier. Il est, en particulier, difficile de connaître avec précision sa dynamique et son potentiel de croissance.

L'objectif, à travers les schémas de développement des circuits alimentaires de proximité, est de parvenir à

avoir une vision plus précise de l'existant sur le territoire afin de mettre en place des synergies entre les différents acteurs intervenants. Ces projets doivent permettre de passer d'une logique d'actions ponctuelles à une véritable stratégie partagée de développement cohérent de ces circuits.

Quels sont les objectifs recherchés ?

Les objectifs recherchés par ces différents projets sont donc de contribuer à développer et structurer l'offre en produits locaux en cohérence avec l'évolution de la demande, et en synergie avec le petit commerce de proximité existant ou à créer.

Les enjeux pour le territoire sont donc de plusieurs ordres :

  • Dynamiser l'économie agricole et agro-alimentaire du territoire par une reconquête du marché local et plus globalement par une mise en adéquation de l'offre et de la demande locale.
  • Favoriser un retour de la valeur ajoutée sur le territoire dans une logique de développement local et durable.
  • Induire un changement des pratiques et habitudes alimentaires : faire consommer autrement à partir des produits locaux.
  • Contribuer à renforcer le lien social entre consommateurs et producteurs tout en assurant l'amélioration globale de la qualité de l'alimentation et ce dans le respect des équilibres budgétaires.
  • Assurer la pérennité des exploitations agricoles et des petits commerces alimentaires par une diversification de leurs marchés.
  • Faciliter l'installation de nouvelles exploitations agricoles et de nouvelles filières locales dans le cadre d'une diversification des débouchés commerciaux et d'une contractualisation.
Selon vous, quels sont les intérêts pour la restauration collective ?

Les différents projets accompagnés dans le cadre du programme Leader contribuent au développement d'un approvisionnement en produits locaux et/ou biologiques au sein de plusieurs restaurants collectifs du territoire. Les établissements accompagnés peuvent être des restaurants scolaires, des EHPAD, des crèches….

Ces accompagnements permettent à l'ensemble des acteurs de restaurant collectif (cuisiniers, élus, parents d'élèves…) d'échanger dans le cadre de comité de pilotage et ainsi de mieux appréhender la démarche d'introduction des produits locaux au sein du restaurant collectif. Ces lieux d'échanges permettent d'accompagner les éventuels changements de pratiques, de rassurer sur l'incidence économique de ces introductions et de faciliter l'identification et la mise en relation avec les fournisseurs potentiels de produits locaux.

Au-delà de la phase de construction du projet, la mise en place de test permet aux établissements d'introduire ces produits locaux dans un cadre facilité et encadré.

Ces dynamiques contribuent donc à augmenter la qualité et la traçabilité des produits présents dans les assiettes tout en permettant de dynamiser l'économie agricole et agro-alimentaire du territoire. Ces accompagnements permettent également de sensibiliser les consommateurs sur les produits existants sur leur territoire et sur les produits présents dans les assiettes.

Les schémas de développement des circuits alimentaires de proximité permettent quant à eux de réfléchir plus globalement la question de l'approvisionnement en produits locaux de la restauration collective (groupement d'achat pour des établissements proches, plateforme de commande…).

Comment avez-vous mis en œuvre votre projet et avec qui ? Comment avez-vous accompagné les collectivités ?

Ces projets ne peuvent être mis en œuvre qu'avec les collectivités et les acteurs du territoire.

Pour la démarche d'introduction des produits locaux en restauration collective, le comité de pilotage associe les différents acteurs du restaurant collectif : les élus, l'équipe de cuisine, les parents d'élèves, les producteurs… C'est cette instance qui valide les différentes étapes de la démarche et qui ajuste si nécessaire en fonction des contraintes territoriales.

Dans le cadre des schémas de développement des circuits alimentaires de proximité, le comité technique réunit les acteurs du territoire (agriculteurs, commerçants de proximité, élus…) et le comité de pilotage réunit quant à lui les élus.

Les collectivités sont donc accompagnées dans la réflexion sur leur projet mais également dans la mise en œuvre concrète d'un certain nombre d'actions comme des phases de test pour introduire les produits dans les restaurants collectifs ou dans la mise en place d'actions de communication.

Au total, combien de collectivités ont-elles participé à la démarche et ont-elles introduit les produits locaux ?

À ce jour, 12 communes sont engagées dans la démarche d'introduction des produits locaux en restauration collective ainsi que 4 EHPAD du territoire du Pays des Mauges. Toutes ces structures ont introduit des produits locaux et/ou biologiques ou sont en cours de le faire.

Les schémas de développement des circuits alimentaires de proximité sont en cours sur les 7 communautés de communes que compose le Pays des Mauges.




creation site internet collectivite