Sélectionner une page
Accueil » Actualités » Vos végétaux valent de l’or !

Vos végétaux valent de l’or !

Besoin de renseignement complémentaire ?

Contactez Mary Gérard,
chargée de la prévention des déchets

m-gerard@maugescommunaute.fr

Conformément aux nouvelles mesures prises par le gouvernement, les déchèteries du territoire sont fermées jusqu’à nouvel ordre.
Mais avec ce beau soleil vous en profitez certainement pour faire du jardinage ! Vous ne savez que faire de tous ces feuillages, herbes, branchages… récoltés ? C’est le bon moment pour apprendre à valoriser vos végétaux directement dans votre jardin. Voici quelques conseils pour vous y aider !

Conseils et astuces

Les tontes de pelouse

Vous avez déposé votre pelouse fraîchement tondue dans des sacs/bacs pour les apporter en déchèterie ?

Ne la laissez pas dans ces sacs/bacs, elle va se putréfier (par manque d’oxygène, les micro-organismes ne peuvent pas faire leur travail de décomposition), des odeurs désagréables et peut-être même des moucherons apparaitront. Si c’est déjà le cas, rassurez-vous, il n’est pas trop tard.

  • Commencez un compost à l’air libre, de préférence dans un coin du jardin. L’idéal est de faire sécher le gazon en étalant des fines couches et en le retournant au bout de quelques jours. Une fois sec, il peut de nouveau être rassemblé en tas, type tas de foin, pour se composter tranquillement sans odeur,
  • Les tontes de gazon peuvent aussi, très facilement, être utilisées en paillage au pied des haies, dans les massifs, toujours en fine couche de 5 cm maximum, si elles sont humides. Elles sècheront une fois étalées sur le sol,
  • Pour les prochaines tontes, les coupes peuvent être laissées sur la pelouse en « mulching »* si la coupe n’est pas trop épaisse.

    *mulching : technique de tonte sans ramassage de l’herbe

Les tailles de végétaux

  • Les coupes de petits végétaux, diamètre des branches inférieur à 3 cm, peuvent être broyées par votre tondeuse munie de son bac de récupération. Après récupération du broyat, il peut être utilisé pour recouvrir les massifs ou pour être composté.
  • Mis en tas, à proximité de votre composteur, ce broyat peut être incorporé au compost par-dessus les apports humides des restes de cuisine et de table, vous éviterez ainsi les pontes de mouches et moucherons.
  • Enfin, pour valoriser les plus gros branchages, diamètre des branches entre 3 et 8 cm, 10 associations, réparties sur l’ensemble des communes de Mauges Communauté vous proposent un service de mise à disposition de broyeurs électriques et/ou thermiques. N’hésitez pas à prendre contact avec elles pour organiser la mise à disposition d’un broyeur lorsque ce sera possible.

Les associations de broyage

 

Tout jardin, aussi petit soit-il, peut accueillir un espace pour le compostage des coupes végétales (gazon, feuilles, branchages). Il suffit de maitriser quelques paramètres pour faire un compost de qualité qui vous rendra de nombreux services au jardin et qui vous évitera aussi bien des allers-retours en déchèteries.

Pour en savoir plus

Le brûlage des végétaux

Cette pratique est responsable de nuisances olfactives, de l’augmentation de la pollution atmosphérique, d’incendies et engendre des risques sanitaires.
Le brûlage des végétaux à l’air libre, y compris en incinérateur de jardin, est interdit en tout temps, tout lieu, toutes circonstances et est passible d’une amende de 450 €. (Circulaire ministérielle du 18/11/2011). Cette interdiction vaut pour les particuliers, les établissements publics et les entreprises du paysage.