Sélectionner une page
Accueil » Des services » Transition écologique » Économie circulaire

Économie circulaire

L’économie circulaire est un modèle économique alternatif visant à limiter la consommation des ressources et la quantité de déchets produits, tout en assurant un meilleur fonctionnement des entreprises et des territoires.

Qu’est-ce qu’une économie circulaire ?

En réalité, la démarche d’« économie circulaire » consiste simplement à produire mieux en consommant et en gaspillant moins.

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, adoptée le 17 aout 2015, inscrit l’économie circulaire comme l’un des principaux axes de la transition énergétique. C’est un pas important vers la mise en place d’un mode de fonctionnement plus durable des territoires.

 

Comme le montre le schéma ci-dessous, l’économie circulaire vise à boucler les flux de matière et d’énergie sur le territoire.

 

Schéma économie circulaire

Schéma économie circulaire

L’économie circulaire concerne de nombreux thèmes, allant de l’aménagement du territoire à la participation des entreprises, mais les questions des déchets et de l’énergie en sont deux axes très importants, au même titre que la sensibilisation de tous les acteurs.

L’énergie dans l’économie circulaire

Les objectifs sont de limiter les pertes d’énergie, de mutualiser les usages (cogénération, chaufferies collectives etc.), d’utiliser des alternatives aux énergies fossiles ressources (renouvelables, valorisation des déchets, énergies de récupération etc.) et d’optimiser la logistique liée à la production et à la consommation d’énergie (réseaux intelligents, réduction des pertes en ligne, meilleur rendement etc.).

Tout cela nécessite une adaptation aux enjeux locaux et aux spécificités du territoire : l’économie circulaire implique différentes échelles, mais l‘échelon le plus actif doit être le local.

Par exemple :

  • La récupération de chaleur issue d’un process industriel pour faire fonctionner une autre machine industrielle ou chauffer des bâtiments.
  • La mise en commun de panneaux solaires sur une ZAC ou des bâtiments communaux.

 

Les déchets dans l’économie circulaire

La question des déchets est la plus transversale. On la retrouve dans les différents thèmes de l’économie circulaire : éco-conception, durabilité, recyclage, réparation, valorisation, réduction et réemploi. L’objectif principal va être d’éviter de produire tout type de déchet.

L’éco-conception des produits permet de les penser en limitant la production de déchets, tout au long du cycle de vie. L’allongement de la durée de vie des produits, et la mise en place de solutions de réparation ou de réutilisation permettent également d’éviter l’entrée dans le statut de déchet. Enfin le recyclage permet de faire quelque chose d’autre d’un déchet. Dans l’idéal on suit la règle des 6 R : rethink, reduce, reuse, repare, recycle, rot (repenser, réduire, réutiliser, réparer, recycler, composter/valoriser).

L’économie circulaire ajoute à cela une dimension supplémentaire : il est possible de faire des déchets ou des co-produits destinés à être des déchets, une matière première. On parle alors de matière première secondaire. Ainsi des chutes de ferraille d’un industriel A peuvent servir de matière première à un industriel B ; des biodéchets collectés dans une commune peuvent servir à alimenter une unité de méthanisation qui produira de la chaleur ou de l’électricité pour l’école, et du compost pour les espaces verts ou des agriculteurs.

Par exemple :

  • Mauges Communauté est engagée depuis 3 ans dans un Contrat d’Objectif Déchet Economie Circulaire, dans le cadre des Territoires Zéro Déchet Zéro Gaspillage, avec le soutien de l’ADEME. Il vise la mise en place d’une démarche d’économie circulaire ciblée sur les déchets dont le but est de mobiliser les acteurs, de développer l’économie circulaire sur le territoire et d’établir un suivi des indicateurs environnementaux et économiques.
  • Recycler des produits usagés (bouteilles en verre, métal, plastiques, etc.) pour en créer de nouveaux.