Sélectionner une page
Accueil » Actualités » Préservons l’eau, notre patrimoine commun

Préservons l’eau, notre patrimoine commun

Mauges Communauté et l’Agence de l’eau Loire-Bretagne ont signé, le 21 janvier 2022, un accord triennal de programmation de travaux pour améliorer la qualité du réseau assainissement de la collectivité.

Signature de l’accord avec l’Agence de l’eau

Une compétence récente

Depuis le 1er janvier 2020, Mauges Communauté assure la compétence Eau potable & Assainissement sur l’ensemble de son territoire. On décompte 87 systèmes d’assainissement et environ 790 kms de réseaux.

Ces systèmes ont fait l’objet de schémas directeurs antérieurs au transfert de la compétence (entre 2017 et 2019) et donc propres à chaque commune.

Des systèmes d’assainissement à améliorer

Les schémas directeurs permettent d’identifier les priorités d’actions sur les systèmes d’assainissement pour améliorer le fonctionnement global et la qualité des masses d’eau. Ils ont été analysés mi-2020 et il ressort :

  • que certaines communes ne sont toujours pas munies d’études diagnostiques
  • une nécessité de comparer les programmations selon des critères comme le gain de pollution, le système concerné et les impacts potentiels sur les milieux

Des travaux ambitieux

Présentation des projets de travaux

Cet accompagnement financier de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne et sa collaboration technique permettent à Mauges Communauté de mettre en cohérence l’ensemble de plusieurs systèmes d’assainissement et d’établir une programmation de travaux ambitieuse pour atteindre les objectifs suivants :

  • le rétablissement curatif de plusieurs systèmes d’assainissement défectueux pour contribuer à l’atteinte du bon état écologique des masses d’eau
  • le lancement d’une gestion patrimoniale active par la mise en œuvre d’une campagne d’intervention sur les branchements
  • l’accompagnement au développement résidentiel et économique du territoire selon des polarités arbitrées au plan politique

Cet accord de programmation porte sur un volume d’investissement estimé à 28,8 millions d’euros. Il permettra un accompagnement de l’Agence de l’eau, par l’attribution de subventions, pour un montant de 11 669 796 €.